Séance 4 : la chasse aux trésors

Seance 4Comme chaque semaines nous avançons sur ce projet compliqué. Cela se fait doucement, mais sûrement. Heureusement les enquêteurs de la 2nd7 savent prendre leur mal en patience.

Des questions sans réponses? Sur ce projet il n’en manque pas!

C’est la cas d’un des groupes, qui a trouvé, grâce au journal francais, la liste des veuves des soldats. Ce qui leur ont permis de  retrouver une femme ayant le même nom de famille qu’un de nos soldats “Jeanne-Marie Cousté”. Mais est-ce vraiment la femme de notre soldat?. Un moyen facile d’en être sûre aurait été de regarder dans les archives départementales de Bilbao pour savoir si Labayrade Henri était marié et surtout, avec qui! Malheureusement, elles ne sont pas en ligne. L’énigme reste entière!

Aujourd’hui, 19 octobre, est une séance cruciale pour la suite de notre enquête sur les poilus! En effet ,nous allons dépasser le stade de recherches d’informations banales (date de naissance, décès…) pour s’intéresser à des données plus personnelles et approfondir celles trouvées la semaine précédente : grâce aux sites de la BNF et BNE….Tout ça dans un seul et même but, celui de prendre contact avec des personnes du monde entier pour en savoir toujours plus et si possible et identifier de potentiels descendants de ces soldats.

Des questions sans réponses? Sur ce projet il n’en manque pas!

C’est la cas d’un des groupes, qui a trouvé, une liste des veuves des soldats. Ce qui leur ont permis de  retrouver une femme ayant le même nom de famille qu’un de nos soldats “Jeanne-Marie Cousté”, veuve LABAYRADE. Mais est-ce vraiment la femme de notre soldat? Un moyen facile d’en être sûre aurait été de regarder dans les archives du consulat pour savoir si Labayrade Henri était marié et surtout, avec qui! Malheureusement, elles ne sont pas en ligne. Il faut se déplacer à Nantes…  L’énigme reste entière!

En recherchant des données dans le site de la bibliothèque nationale espagnole (BNE), un groupe a  déniché un article de journal du 17 Novembre 1918 qui raconte ce qui s’est passé lors d’une célébration à l’ambassade française de Madrid après la guerre. Un discours a eu lieu lors de cette commémoration et de nombreux soldats recherchés par notre classe ont étés nommés lors du discours!

Les bonnes nouvelles s’enchainent.  Suite à de nombreuses recherches, la tombe de THERS Jean a été identifiée. Puis, un autre groupe a appris qu’un des soldats avait 3 frères, qui  étaient allés à l’enterrement de leur frère BOUHIER Camille. Une piste pour retrouver les descendants de ce soldat!

Ce projet est important aussi bien pour la 2nd7 que pour le reste du monde. En effet, cela permet de rendre hommages à tous ces soldats morts pour la France. Ces hommes ne doivent pas tomber dans l’oubli.

De plus, nous savons tous pertinemment que les survivants de cette terrible guerre ne sont plus là pour témoigner. Heureusement, la 2nd7 est là pour ne rien oublier et dévoiler la vérité…

Clémence et Juliette.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s