Avis de recherche : Henri LABAYRADE (1894-1916)

Henri Labeyrade est né à Irun le 15/04/1894. Ses parents sont Jean Labayrade et Marie Vignalou, domicilié en France à Bayonne. Il est mort lors d’échange d’artillerie au Fort de Douaumont que nous irons donc visiter en juin.

Les recherches dans le Grand Mémorial et les registres matricules de Bayonne montre qu’Henri LABAYRADE avait un frère Paul Jean Victor, qui survécut à la Grande Guerre et continua de vivre en Espagne à Saragosse (1925), Saint Sebastien (1938) et Bilbao (1939). Il semble être connu en Espagne sous le nom de Juan LABAYRADE, directeur de la Société de fabrication d’oxygène.

Cité pour ses blessures dans le tableau d’honneur de la Chambre de commerce, il avait en 1939, 3 enfants vivants. C’est cette piste que nous allons essayer de suivre pour retrouver des documents sur son frère Henri LABAYRADE. Une recherche par google et les réseaux sociaux montrent qu’il existe 3 personnes qui portent de nos jours le patronyme LABEYRADE. Il s’agit de Sergio Machin Labayrade, Jorge Machin Labayrade et Jose Machin Labayrade. Nous allons essayer de rencontrer en contact avec eux. 

Une autre piste, contactez les LABAYRADE présents dans les réseaux sociaux : c’est un patronyme peu répandu. A suivre.

Génélogie descendante :

  • Jean LABAYRADE x Marie Therese VIGNALOU d’où 2 enfants au moins :
  • 1 Paul Jean Victor LABAYRADE º27.6.1892 Irun
    1.1 N1 LABAYRADE
    1.2 N2 LABAYRADE
    1.3 N3 LABAYRADE
  • 2 Jean Baptiste Henri Joseph LABAYRADE º15.4.1894 Irun +24.5.1916 Douaumont
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s