Qui est le soldat HAUSER ?

Nous sommes toujours bloqué sur le soldat HAUSER . L’accès tout récent au registre matricule permet d’y voir un peu plus clair en éliminant un certain nombre d’Hauser ou d’Hausser.

C’est un patronyme peu fréquent

Nom Prénom(s) Né à
HAUSER André Pierre Samuel 75 – Paris (ex Seine) né en 1894, il devance l’appel en 1912 pour 3 ans.  Il était employé de commerce.
HAUSER Pierre Arthur 75 – Paris (ex Seine) né en 1895. Arrive au corps en décembre 1914. Sur son registre matricule, on le dit employé de commerce.
HAUSSER Daniel Aimé 90 – Territoire de Belfort  Né en 1894. Il est comptable sur son registre matricule en 1914. Pas de lien avec Madrid indiqué.

 

André Pierre HAUSER ne peut pas être notre Pierre HAUSER, car il fait son service militaire depuis 1912 au moment oú éclate le conflit.

Daniel Aimé HAUSER est comptable (voir la source suivante), mais les prénoms ne coîncident pas du tout, Il y a un point d’interrogation sur les brouillons de la plaque. Est-ce une possibilité?

Pierre Arthur HAUSER a le bon prénom. Il est employé de commerce. Comme le précédent, il a été élève au lycée Charlemagne, puis au lycée Louis Le Grand (1911-1913). Il a pu venir travailler à Madrid en 1913-1914 sans s’immatriculer au consulat.

Ce document est extrait des archives du Consulat à Nantes. Deux feuilles dactylographiées proposent une liste de Français de la colonie de Madrid tombés au champ d’honneur ou disparus. Les noms qui ont une croix correspondent au nom de la plaque, En bas d’une des deux feuilles ont été rajoutés, en plusieurs fois, des informations sur deux soldats. Guillermin auquel est adjoint le prénom Georges, Hauser sans prénom ajouté. On déchiffre écrit au crayon « famille ? ici ». D’après ce document, tous deux travaillent comme chef comptable et comptable à la Compagnie Ingersoll Rand, carrera de Jeronimo 51. On peut ensuite lire « 2 pts donnée par M.Pactat, car Jeronimo 51 ». Est-ce à la demande de ce monsieur Pactat que les noms ont été rajoutés? La somme d’argent correspond-elle à une souscription? Est-ce que les anciens élèves, professeurs et souscripteurs de la société de Bienfaisance ont eu droit gratuitement à voir leurs noms figurés sur les plaques, les autres devant versés une contribution? On ne le sait pas.

On en sait donc un peu plus sur notre « Pierre HAUSER » comptable dans la firme INGERSOLL RAND. Si le prénom donné par la plaque est le bon, Pierre Arthur HAUSER est notre soldat.

 

Publicités