GRELOT Eugène (1881-1914)

GRELOT Eugène

Petit résumé de sa vie commençant par :

Né le ….., à ….

Les sources utilisées

Les sources communes sont les plaques du lycée et du consulat, le livre d’or du consulat de 1935, le livre d’or de la société de bienfaisance de 1919, les articles de presse espagnole de la fin de la guerre en 1918  et de l’inauguration de la plaque en 1919, le registre d’immatriculation du consulat, les bulletins de la société de bienfaisance, les bulletins de la Chambre de commerce

Pour ce soldat, les sources spécifiques sont :

 

  • La fiche Mort pour la France
  • Le registre matricule
  • L’acte de naissance  consultable ici
  • L’acte de décès consultable ici
  • L’historique du régiment consultable ici
  • L’extrait du Journal des Marches et des opérations consultable ici
  • La plaque commémorative de
  • Le livre d’or de

En conclusion, comment on le rattache à Madrid ?

Monument aux morts de Menetreol-sous.Sancerre (Cher)

Eugène GRELOT est identifié comme jardinier du Duc d’Albe dans le bulletin de la Chambre de commerce. Dans les archives de Nantes, un document indique la présence de sa famille à Ménétréol sous Sancerre. C’est ainsi que l’on peut certifier que Eugène GRELOT, né à Saint-Bouize dans le Cher, et dont le nom figure sur le monument aux morts de Ménétréol est bien notre poilu.

Les principales dates

Année    Jour/mois    Événement

Publicités