SUPIOT Albert (1877-1916)

SUPIOT Albert Joseph Victor est né en 1877 à Paris. Il est le fils de Felix SUPIOT et Gabrielle POISSON. Il épouse en 1903 Lucie BAUDIN. Il a 3 enfants qui naissent en 1903, 1904 et 1911.En France, il este employé de commerce dans la société Boyriven « Fournitures Générales  Automobiles et Chemins de fer ». Cette entreprise compte 2 succursales : à Lyon et à Madrid, calle Fernando VI. En 1913, il s’installe à Madrid et sa famille le rejoint en 1914.

Il est mobilisé au début de la guerre, mais en raison de son âge, 37 ans, on l’affecteau 33e  Régiment d’infanterie territoriale 2e Compagnie au Fort de Plesnoy, à Langres. Il ne doit pas participer aux assauts sur le front., mais plutôt s’occuper de la défense et de l’entretien des structures.

Durant la bataille de Verdun, son régiment est quand même envoyé au front. Il meurt lors d’un des combats proches du fort de Thiaumont (Meuse), entre le 28 et 29 juin. Il sera porté disparu.

 

Les sources utilisées

Les sources communes sont les plaques du lycée et du consulat, le livre d’or du consulat de 1935, le livre d’or de la société de bienfaisance de 1919, les articles de presse espagnole de la fin de la guerre en 1918  et de l’inauguration de la plaque en 1919, le registre d’immatriculation du consulat, les bulletins de la société de bienfaisance, les bulletins de la Chambre de commerce

Pour ce soldat, les sources spécifiques sont :

  • La fiche mort pour la France
  • Le registre matricule (page …)
  • L’acte de naissance  consultable ici
  • L’acte de décès consultable ici
  • L’historique du régiment consultable ici
  • L’extrait du Journal des Marches et des opérations consultable ici
  • La plaque commémorative de
  • Le livre d’or de

En conclusion, comment on le rattache à Madrid ?

Les principales dates

Année    Jour/mois    Événement

 

 

Publicités